La tendance « fesses rebondies » arrive en France !

Vous souvenez-vous de cette vidéo qui faisait le buzz en 2014 ? Une jeune femme décidait avec une amie artiste de dessiner un jean directement sur sa peau et de sortir ainsi, très légèrement vêtue. La scène est filmée et résultat : plus de 40 millions de vues !

C’est dire si le fesses des femmes fascinent…

C’est le début d’un phénomène, longuement relayé par les célébrités et influenceurs.

Tous les journaux publient alors des articles concernant les fesses de Kim Kardashian. Pour sa part, Megan Trainor sort une chanson qui fait l’éloge des gros postérieurs, etc.

Rappelez-vous aussi des caméras s’attardant sur les fesses de Pippa Middleton lors du mariage princier de sa sœur, Kate. On découvrit il y a peu que la jeune femme avait triché ce jour-là puisqu’elle portait… une culotte rembourrée !

Quant aux tutos twerk, qui peut les oublier ?

Plus sérieusement, cette tendance entraîna un nombre record de personnes à passer sur le billard. Les chirurgiens s’en amusent encore aujourd’hui et surnomment « l’année du derrière » cette année là où, chaque 30 minutes dans le monde, des implants fessiers étaient pratiqués !

Jacques Saboye*, président de la Société française de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique, confirme que ses patientes lui demandent toujours des fessiers les plus volumineux possibles. « Elles me disent que de grosses fesses les rendent plus sexy, plus désirables ». Les idéaux de sensualité se seraient-ils déplacés de la poitrine au fessier ?

Pourtant, les risques liés à une chirurgie aussi lourde ne devraient pas être sous-estimés. Selon un sondage mené en 2017 par Oxford Academic auprès de 692 professionnels de la chirurgie esthétique, les greffes de graisse au niveau des fesses causèrent des centaines d’embolies pulmonaires et plusieurs dizaines de décès.

Soucieux du bien-être des femmes, les experts en recherche et développement du Laboratoire Orescience ont alors développé un gel volumateur poitrine et fessier. Principalement composé de Cellative Form et d’acide hyaluronique, ce concentré non-invasif et durable a fait ses preuves. En effet, dès 3 mois d’utilisation, le volume de la zone traitée augmente de près de 15% ! Les essais cliniques ont également prouvé que la peau gagnait 10% de fermeté dès le premier mois.

Voilà de quoi ravir nombreuses de nos clientes puisque cette tendance soulève avant tout des enjeux sociétaux. Le philosophe Bernard Andrieu*, auteur de Rester beau, s’exprime : « Nicki Minaj ou Beyoncé représentent des communautés culturelles et ethniques autrefois minoritaires ». La mise en avant de leurs anatomies permettrait alors de « renverser le modèle dominant de la femme blanche très mince. »
Ces nouveaux modèles s’inscriraient ainsi dans une dynamique d’affirmation de soi, symbolique de l’empowerment féminin !

Vous recherchez un fabricant à façon de produits cosmétiques, pour la création et la fabrication d’un gel volumateur poitrine et fessier en marque blanche ? Transmettez-nous votre cahier des charges et construisons ensemble une offre unique pour votre marque !

Le Laboratoire Orescience offre également des solutions « full service » clés en main, avec un portefeuille de formules riches et variées pour le visage et le corps.

*Professionnels interrogés par BFMTV au sujet de l’article « chirurgie esthétique : pourquoi certaines femmes veulent avoir de grosses fesses », publié le 20/02/2020

Fabrication à façon | Cosmétiques et Dermo-cosmétiques
La division Recherche et Développement du Laboratoire Orescience, offre des solutions de création et de fabrication en Label Privé | Marque blanche. Vous avez un projet ? Vous souhaitez développer votre gamme de produits cosmétiques, compléments alimentaires, produits capillaires, parfums ? Vous souhaitez devenir distributeur de nos marques Orescience, Dermoskin, Exo Keratin ? N’hésitez pas à prendre contact avec nous.